×

Message d'erreur

Le fichier n'a pas pu être créé.

Text Resize

-A A +A
Le Premier Ministre,M. Daniel Kablan DUNCAN et le Ministe de la Poste et des Technologies de l`Information et de la Communication, M. Bruno Nabagné Koné ont assisté à la cérémonie de lancement des travaux du réseau national haut débit en fibre optique axe Bassam-Abidjan-Bouna, le vendredi 12 juillet 2013
Le Premier Ministre,M. Daniel Kablan DUNCAN et le Ministe de la Poste et des Technologies de l`Information et de la Communication, M. Bruno Nabagné Koné ont assisté à la cérémonie de lancement des travaux du réseau national haut débit en fibre optique axe Bassam-Abidjan-Bouna, le vendredi 12 juillet 2013
22/11/2016

Le programme Maturité Numérique de la Côte d'Ivoire

Dans un monde en perpétuelle évolution, les nations doivent constamment faire face à de nouveaux défis. A l’ère présente, le numérique constitue un défi majeur pour l’humanité. Les nombreuses innovations technologiques auxquelles le monde est confronté poussent les pays qui n’ont pas encore pris les bonnes dispositions à accélérer le rythme, au risque d’accroitre les disparités technologiques avec le reste de la planète, renforçant ainsi leur isolement sur l’échiquier mondial.

Afin de ne pas être en reste dans cette mutation technologique, l’Etat de Côte d’Ivoire ne cesse, depuis plusieurs années, de multiplier les actions dans le sens du développement numérique de son administration et de son pays. C’est dans ce cadre qu’il a lancé le vaste programme eGouv.

Qu’est-ce que la maturité numérique
La maturité désigne l’état d’une chose qui a atteint son plein développement. Ramené au digital, elle fait appel à la capacité des organisations à opérer des mutations du point de vue technologique en incluant les nouvelles solutions à leur mode de fonctionnement traditionnel dans l’optique d’être plus performantes.

La maturité numérique, appliquée à l’Administration, serait donc le résultat d’une combinaison gagnante de deux éléments, qui en sont également les objectifs :

- « l’intensité numérique », autrement dit, des investissements réguliers dans le numérique visant à modifier les modes opératoires de l’Administration, voire même sa mission

- « l’intensité du management de la transformation », c’est-à-dire, la structuration et la coordination de ces investissements à travers la mise en œuvre d’une stratégie globale au service d’une transformation plus profonde des modes de gouvernance et des relations entre l’Administration et les usagers

Stratégie de la Côte d’Ivoire en matière de maturité Numérique
Pour la Côte d’Ivoire, l’atteinte de ces objectifs passe par l’adoption d’une stratégie globale et cohérente qui définit le Programme de Maturité numérique. Les principaux axes de cette stratégie se déclinent comme suit :

Axe 1 : CADRE JURIDIQUE ET INSTUTIONNEL ;
Axe 2 : INFRASTRUCTURES TIC ;
Axe 3 : RENFORCEMENT DES CAPACITES ;
Axe 4 : ACESSIBILITE ET DIVERSITE ;
Axe 5 : SERVICES ET CONTENUS TIC ;
Axe 6 : SECURITE DES INFRASTRUCTURES ET SERVICES TIC.

En Côte d’Ivoire, le Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste à travers l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications/TIC (ANSUT) est l’organe gouvernemental chargé de garantir la couverture numérique (infrastructures, services et équipements TIC) du territoire. Pour assurer sa mission, qui inclut, entre autres, l’amélioration du niveau de maturité numérique de la Côte d’Ivoire, l’ANSUT a lancé plusieurs programmes, entre autres :

Le Réseau National Haut Débit (RNHD) : Le RNHD sera constitué, à termes, d’un réseau de transmission de 7000 km à base de fibres optiques appelé Backbone national et comprendra également l’installation d’un commutateur et d’équipements CDMA (Code Division Multiple Access). Sa réalisation permettra de réduire la fracture numérique entre les zones rurales et urbaines, de contribuer à vulgariser l’accès au réseau de Télécommunications-TIC, de créer de nouveaux emplois et métiers.

Le programme eGOUV : Le programme de Gouvernance Electronique (eGOUV) intègre les TIC dans la gestion administrative des structures étatiques (G to G) en vue de fournir des services publics plus performants aux citoyens (G to C) et aux entreprises (G to B) et cela à travers des projets comme eDémarche Administrative, eFinance…

Le projet eSanté : Le projet « eSanté » a pour objectif d’intégrer les TIC dans le quotidien des acteurs de la santé par la mise en place d’infrastructures et de services de télémédecine, ce qui garantira à terme l’accès au savoir et à des soins de qualité sur toute l’étendue du territoire national.

Le projet eAgriculture : Le projet « eAgriculture » va permettre de mettre en place une infrastructure technologique moderne en vue de rendre le secteur agricole ivoirien plus performant, compétitif (rapport coût et qualité) et rentable sur le long terme au niveau national, sous régional et international. Il a pour vocation de développer, de moderniser et de permettre une bonne gouvernance du secteur agricole par le moyen des TIC.

Le projet eDémarche Administrative : Le projet va permettre de moderniser l’Administration ivoirienne par la dématérialisation des procédures administratives en offrant des services transactionnels en ligne, permettant aux usagers de réaliser des démarches administratives avec les services de l’Etat sans se déplacer ou en réduisant cette nécessité au strict minimum.

Le projet eFinance : Ce projet de modernisation des structures en charges des finances publiques a pour but de dématérialiser les services offerts aux usagers en leurs permettant un accès simplifié, rapide, complet, quel que soit leur localisation, à ces services.

Cybercentres communautaires : Ce projet de création de 5000 cybercentres communautaires multiservices publics a pour but de désenclaver les zones rurales de la Côte d’Ivoire (villages de plus de 500 habitants). Ce sont des centres de proximité multiservices et des pôles de développement numérique pour les localités qui les abritent. A terme, ils seront un véritable appui pour le développement de plusieurs secteurs tels que l’enseignement, la santé, l’agriculture, etc.

Vulgarisation des TIC : Ce projet s’inscrit dans le programme de gouvernance de l’Etat et a pour ambition de permettre à toutes les populations de s’équiper en ordinateur ou tablette et de bénéficier d’une connexion Internet. Il répond ainsi au besoin de rendre les TIC accessibles à tous. Aussi, une des réussites de ce projet est l’obtention de la défiscalisation des matériels informatiques en Côte d’Ivoire qui permettra d’avoir des équipements de qualité à bas prix.

Impacts de la maturité numérique sur la vie économique et sociale
Questionné sur l’impact du numérique dans son quotidien, chacun citera vraisemblablement quelques-uns des bénéfices qu’il en perçoit, depuis les possibilités d’échanges d’informations via les emails ou les réseaux sociaux, jusqu’à l’achat de biens en ligne en passant par l’accès facilité à de nombreuses procédures administratives.

Les études sur l’impact social et sociétal du numérique sont ainsi largement positives mettant en avant un surplus pour le consommateur et des bénéfices pour la société dans son ensemble, tels qu’une meilleure qualité de l’éducation, de la gouvernance ou de l’environnement. En parallèle, le numérique est identifié comme un facteur de transformation global, nécessitant des adaptations profondes. Les thèmes de l’inclusion numérique ou de l’évolution des emplois participent de cette préoccupation.
Sur le plan économique, la transformation numérique constitue une révolution industrielle, comparable à celle de la mécanisation ou de l’électrification.

Comme l’indique l’OCDE, le numérique est une technologie d’usage général qui pénètre tous les secteurs de l’économie. Le propre d’une technologie d’usage général, comme l’automobile ou l’électricité, est de redéfinir la structure de l’économie, par exemple en redéfinissant la ville ou en transformant les temps de la journée. C’est la promesse du numérique qui nous plonge ainsi dans une nouvelle économie, celle de l’Economie Numérique. Cette promesse, de nombreuses nouvelles entreprises, « digital natives », s’en saisissent comme d’une opportunité. On peut créer son entreprise de chez soi, simplement, à partir d’un ordinateur et de lignes de code, tandis que la solution proposée va potentiellement répondre à un problème partagé par des millions d’utilisateurs à travers le monde.

La Côte d’Ivoire, dans son objectif ambitieux de l’émergence en 2020, s’inscrit donc résolument dans cette révolution à fort impact social et économique par la mise en œuvre, à travers le Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste, de son Programme de Maturité Numérique.