Text Resize

-A A +A
Image de couverture du rapport
Couverture du rapport de développement de l'administration numérique de Côte d'Ivoire
27/09/2017

Rapport de développement de l'administration numérique de Côte d'Ivoire - Bâtir le service public du futur

Le Rapport de développement de l'administration numérique de Côte d'Ivoire - Bâtir le service public du futur complet est accessible en cliquant sur le lien.

 

RESUME EXECUTIF

La Côte d’Ivoire se positionne aujourd’hui comme un des pays moteurs de la croissance et de l’attractivité régionale. Fier de ce constat et lucide quant au rôle du pays leader à l’échelle de l’Afrique de l’Ouest, le Gouvernement de Côte d’Ivoire a défini les jalons du chemin qui mènera le pays à l’émergence d’ici 2020.

Une part importante de ce projet d’envergure nationale est portée par ce qui caractérise le développement au 21ème siècle : le passage à l’ère de la Société de l’Information. La mise en exergue de cette ambition a conduit l’État à consacrer toute son attention à l’étude de son niveau réel de Maturité Numérique. Il en résulte que, considérant son image de pays en plein essor, le niveau de modernisation de la société ivoirienne se doit d’être à la hauteur des attentes qu’on peut formuler à son égard. En effet, de nouveaux usages liés aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) ont aujourd’hui cours à l’international et sont amenés à prendre une ampleur grandissante en Côte d’Ivoire. Accessibilité, instantanéité ou dématérialisation sont tant de défis à relever.

Ce changement de paradigme représente également une source d’opportunités majeures pour l’Administration ivoirienne, dynamique et animée par une volonté de se moderniser en profondeur. En particulier, la relation Administration-Citoyen que l’État est ici au coeur des enjeux du moment. En assumant sa responsabilité de faire des institutions d’État les canaux privilégiés d’un développement digital de la société, la Côte d’Ivoire s’attèle à la réalisation d’un chantier conséquent qui a vocation à redessiner durablement le paysage économique, politique et culturel du pays.

Ainsi, le Gouvernement a mis sur pied un programme global d’amélioration de la Maturité Numérique de son Administration, afin de garder une cohérence dans les projets menés et mesurer ses avancées à l’une de ses aspirations.

Ce programme s’articule en trois axes convergents et complémentaires qui ont vocation à élever le niveau de Maturité Numérique du pays.

Constater la mise à disposition effective de nouveaux services basés sur les TIC

L’Administration se doit d’offrir un certain nombre de services qui améliorent la vie des Ivoiriens en générant une valeur qui, décuplée par les opportunités TIC, est directement appréciable par l’administré. Au-delà du bénéfice qu’en retire individuellement chacun des citoyens, ces services cristallisent l’intention mise en avant par les administrations de se rapprocher d’eux en engageant plus amplement et plus rapidement l’ensemble de leurs administrés dans une relation Administration-Citoyen renouvelée où chacune des parties profite d’une interaction plus satisfaisante. La création et le partage de valeur permis par une Administration Numérique plus fiable, plus accessible et plus investie pour ses citoyens établissent un nouveau contrat de développement sociétal harmonisé par lequel tous sont portés vers un niveau de vie meilleur.

Jouir de la possibilité matérielle d’engager cette interaction révisée avec l’État

La mise en relation avec l’Administration numérisée de Côte d’Ivoire nécessite un effort de fourniture, directement auprès des populations, des moyens indispensables à la consommation des services mis en ligne à destination des citoyens. En effet, l’existence de tels services à haute valeur ajoutée pour le citoyen, aussi bénéfiques soient-ils, n’ont de valeur qu’à condition de les rendre réellement accessibles à la population ivoirienne. Ceci s’effectue à deux niveaux : mettre entre les mains des citoyens ivoiriens des terminaux connectés à une bande passante par laquelle ils vont pouvoir se rendre sur les sites internet, applications mobiles ou plateformes multimodales mis à leur disposition, et par ailleurs, bâtir un réseau amenant les connectivités haut débit fixe et mobiles auprès des populations équipées pour un usage parfait des services offerts.

Disposer d’un niveau de formation suffisant pour comprendre et utiliser les outils développés

Le dernier axe du programme de Maturité Numérique concentre les efforts du Gouvernement sur le niveau de connaissance de sa population. Pour promouvoir un développement harmonieux de tous les pans de la société via une utilisation optimale des nouvelles armes d’émancipation que constituent les TIC, tous les citoyens doivent profiter d’un niveau d’éducation suffisant. Pour embrasser la Société de l’Information à court terme et en faire un acquis durable sur le long terme, le Gouvernement ivoirien s’est lancé dans une politique de formation de toute sa population. Enfin, les premières années de la vie des Ivoiriens sont également au coeur des préoccupations de l’État, qui défend une politique de scolarisation ambitieuse qui engendrera à terme des générations futures bien formées. C’est cette intrication des trois dimensions différentes qui confère au programme de maturité numérique amorcé par le gouvernement ivoirien sa pertinence et sa complexité, toutes deux pleinement prises en charge par une Administration résolument tournée vers l’avenir.